mercredi 31 mai 2017

A la découverte du RGO & Cie...

Depuis précisément deux mois, nous avons fait connaissance avec le RGO ou Reflux Gastro-Œsophagien. J'avoue qu'on se serait bien passé de ce nouvel "ami intime"...


Tout dabord, qu'est-ce-que le RGO ?



Chez les nourrissons, c'est un phénomène assez courant, bien qu'assez traumatisant pour les parents.
Il s'agit en fait d'une défaillance du sphincter inférieur de l’œsophage qui reste ouvert, permettant alors aux aliments de remonter vers la bouche.  



Pour nous, tout a commencé seulement quelques jours après la naissance de petit renard. Je savais que quelque chose n'allait pas, je voyais, malgré mon ignorance à ce sujet, que mon bébé souffrait. Il vomissait aussi certain de ses biberons et ça m’inquiétais.
Nous en avons parlé avec le pédiatre lors du premier rendez-vous de petit renard, soit à une dizaine de jours. Il nous a alors dit que nous allions voir jusqu'au prochain rendez-vous, soit 3 semaines plus tard.

Les jours passaient et rien ne s'améliorait, bien au contraire. Nous étions alors avec du lait Guigoz 1er âge classique et j'ai décidé de moi-même de changer et d'essayer le lait Guigoz expert AR ( Anti-Régurgitation ) qui est épaissi et donc normalement plus facile à assimiler pour bébé. Nous l'avons donc testé jusqu’à notre rendez-vous suivant avec le pédiatre.
Nous n'avons pas noté une franche amélioration, il souffrait toujours et renvoyait toujours la plupart de ses biberons...
Le pédiatre nous a alors conseillé de changer de lait pour du Picot AR, cette fois épaissi grâce à la caroube et à priori plus efficace.

Pendant dix jours, nous avons alors testé ce nouveau lait et là, ça allait mieux ! Mais malheureusement, la chance n'étant pas avec nous, bébé faisait une intolérance à la caroube et impossible de continuer avec ce lait car il avait alors de fortes diarrhées qui n'ont pas cessé en dix jours...
Après un coup de fil au pédiatre, il nous a alors dit de revenir sur le Guigoz afin de le soulager de ses diarrhées. Problème, avec ce lait, le reflux est revenu en force ! J'ai donc fait le choix de repasser sur le lait Picot en attendant notre prochain rendez-vous, car, pour moi, bébé souffrait moins des diarrhées que du reflux.

Ne pouvant pas me rendre chez mon pédiatre habituel, nous sommes allés en voir un autre qui lui a alors diagnostiqué un bon reflux et nous a prescrit du Gaviscon à lui donner avant chaque biberon.
Avec ce nouvel intervenant, nous avons pu noter une amélioration, moins de régurgitations mais toujours autant de remontées le faisant souffrir.

A 1 mois et demi, nous sommes retournés voir notre pédiatre car nous en avions assez de voir notre fils souffrir. Après nous avoir confirmé son reflux "modéré à sévère", il nous a alors dit qu'il lui fallait un traitement et lui a prescrit de l'inexium.

Nous lui avons alors donné son traitement pendant 3 semaines jusqu’à la consultation des deux mois.
Pendant cette période, nous n'avons vu aucune différence avec le traitement et avons du appeler le pédiatre rapidement car le reflux était résistant. Nous avons à nouveau changé de lait pour un lait de riz cette fois, épaissi a moitié par la caroube et à moitié avec de l'amidon de maïs.
Cette fois, petit renard semblait mieux tolérer ce lait et ne régurgitait plus, mais il avait toujours autant de remontées acides qui le faisait grimacer à chacun de ses biberons.

Il y a une semaine, pour le rendez-vous des deux mois, nous avons tout expliqué au pédiatre et il a alors voulu changer tout le traitement car le fait que l'inexium ne soit pas efficace était un problème.
Cette fois on conserve le lait mais on change le traitement pour passer sur du Mopral et on change aussi le Gaviscon pour du gel Polysilane.




Après cette semaine de test avec ce nouveau traitement, on peut dire que petit renard apprécie plus le gel que le Gaviscon avec lequel il grimaçait.
Le mopral est très difficile à donner car il se présente sous la forme de micro-billes que l'on ne peut pas dissoudre dans de l'eau. On a trouvé la technique en lui donnant directement les billes dans la bouche et biberon tout de suite derrière pour que ça descende bien.




Entre temps, car il faut le savoir aussi, on a vraiment galéré avec les biberons et leurs tétines ! Entre laits épaissis dans le biberons et laits épaissis une fois dans l'estomac, on a du jongler avec les tétines, en percer certaines nous-même car pas adaptées. Pour de vrai, on a bien acheté 20 tétines ! Et on a aussi testé 4 marques de biberons différentes...


Je ne connaissais pas le RGO car la loutre allait parfaitement bien si ce n'est quelques coliques, et je peux maintenant dire que c'est une galère ! Et encore, nous ne sommes pas au stade le plus sévère et on a tout de même réussi à trouvé un combo lait - traitement - biberon qui à l'air de lui convenir et de le soulager, OUF !

Je souhaite plein de courage aux parents dont les bébés souffrent de RGO ( bon et même les autres hein ) car il en faut ! Un jour ça ira mieux, ne perdez pas de vue cet espoir ! ;)




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire