vendredi 31 octobre 2014

Ces choses qui m'effrayaient avant d'avoir un bébé...

Aujourd'hui j'ai décidé de vous parler de toute ces choses qui m'effrayaient avant d'avoir un bébé. C'est suite à un article que j’avais lu sur le site du magazine Neuf mois que j'ai eu envie de faire moi aussi un article dessus, car je me suis très vite reconnue dans le sien !

Je me souviens très clairement de la joie ressentie quand les deux barres roses sont apparues, mais je me souviens aussi très clairement de la peur qui s'est emparée de moi et qui non seulement ne m'a plus lâchée, mais à grandi en même temps que bébé, tout au long de ma grossesse.

Tout à même commencé à me faire flipper avant sa naissance. Quoi acheter comme matériel, meubles, produits ; quoi mettre dans la valise de maternité, comment décorer sa chambre, quand sera t-elle terminée, comment saurai-je si j'ai des contractions et qu'il est temps d'y aller (AH AH AH), etc...

Et puis la liste des questions s'agrandissaient au fur et à mesure, plus la date approchait...

-Comment changer, laver, faire ses soins et habiller un bébé ? A quoi servent tous ces produits ? Lesquels choisir ?
Bon alors là franchement, j'ai dévorer des bouquins, des magazines, observer autour de moi afin d'être prête le moment venu, mais franchement tout me paraissait encore bien abstrait. J'avais beau lire et connaître toute la théorie par coeur, quand on se retrouve avec bébé, ce n'est pas la même. Mais j'ai eu la chance d'avoir une sage-femme super à la maternité, qui m'a très bien expliqué les choses, à moi et à chéri, et puis de tout manière, rien ne vaut la pratique quand on se retrouve avec bébé et qu'il faut bien s'en occuper, pas le choix !
En ce qui concerne les produits, je m'étai un peu renseignée, puis finalement j'en ai acheté, on m'en a offert, j'ai eu des échantillons, donc j'ai pu un peu tester et me faire mon idée moi-même.

Comment prendre bébé dans les bras ??
Moi qui n'avait jamais voulu prendre un nourrisson dans les bras, justement pour ces même raisons, par peur de le casser, le stress qu'on nous met avec sa tête, attention sa tête !! Finalement c'est presque inné, quand on le prend, on est un peu maladroit au début, mais bébé ne nous en veut pas, et ils ne sont pas en sucre non plus, on fait un peu attention forcément, mais pas de quoi en faire une maladie non plus, bébé dans les bras de son papa ou sa maman sera toujours bien, peu importe s'il est porté un peu maladroitement ou non.

Comment va-t-on gérer notre temps, le sommeil, le travail, les finances, etc... ?
Là encore, chaque chose en son temps. Ce qui nous paraissait insurmontable avant la naissance de bébé, s'avère n'être que des broutilles, des détails. Le temps se gère progressivement, au début on se cale sur le rythme de bébé, et puis ça vient tout seul, la vie à 3 se forme petit un petit, un nouveau rythme de vie s'installe.
Le sommeil, bon là moi j'ai eu la chance d'avoir un bébé super hypra cool, qui m'a quasi fait ses nuits dès la sortie de la mat (je suis desolée, ne me lapidez pas !!), donc même s'il y a eu quelques petits écarts et une différence par rapport à mes nuits d'avant, c'était laaargement gérable !!
Le travail, comme le reste on a géré. Il faut savoir que nous travaillons ensemble avec chéri, à notre compte. Avant bébé, c'était facile, après bébé il a fallu s'organiser, on ne pouvait plus travailler de la même manière qu'on le faisait auparavant, ça a pris pas mal de temps, je pense que c'est ce qui a été le plus difficile à gérer pour nous, mais on s'en est sorti. On a là aussi trouvé un autre rythme, qu'on a choisi en même temps que de faire le choix de garder bébé avec nous la première année, de ne pas la faire garder. On ne regrette rien, mais l'année prochaine elle ira à la crèche quand même.
Pour les finances, franchement ce n'est pas si terrible, on s'en sort là aussi. C'est sûr qu'un bébé ça a un coût, mais déjà si on est limite on peu trouver un tas d'astuces pour limiter les frais. Ce côté là était surtout très effrayant pour chéri, mais sachez de toute façon qu'il n'y a jamais de bon moment pour faire un bébé, il faut se lancer c'est tout !

Finalement, tout ça c'était rien, mais même si j'ai aisément pu (me) répondre à toutes ces questions, d'autres me viennent au fur et à mesure qu'elle grandi : comment commencer la diversification, que lui donner à manger, à boire, comment la calmer quand elle pleure, que faire quand elle est malade, comment réagir quand elle ne veut pas manger, fait des caprices, veut être portée tout le temps, etc... ??

OUI, je suis une mère flippée (et j'assume), et ça ne s'arrêtera pas. Mais ce n'est pas ce qui m'empêche de vivre et de profiter pleinement de ma fille. Toute ces questions sont nécessaires dans l'apprentissage d'une mère, une étape obligée et inévitable et j'ai envie de dire, heureusement qu'on s'en pose des questions !!!

Et puis il ne faut pas oublier qu'au bout, on a droit à ça :




Alors et vous quel genre de questions vous êtes-vous posées ?


3 commentaires:

  1. Je suis actuellement enceinte de 6 mois et je suis une future maman qui se pose un tas de questions. Comment se passera l'accouchement? Vais-je réussir à l'allaiter? Comment vais-je faire quand je vais reprendre le travail? Est-que j'ai tout le matériel nécessaire? Enfin tout pleins de questions qui malgré internet, les bouquins restent en suspens dans ma tête

    RépondreSupprimer
  2. Je suis actuellement enceinte de 6 mois et je suis une future maman qui se pose un tas de questions. Comment se passera l'accouchement? Vais-je réussir à l'allaiter? Comment vais-je faire quand je vais reprendre le travail? Est-que j'ai tout le matériel nécessaire? Enfin tout pleins de questions qui malgré internet, les bouquins restent en suspens dans ma tête

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait normal de se poser 1 milliards de questions. Mais tu verra que quand tu aura ton petit bout dans les bras, tu vas trouver tes réponses et tout ça te paraîtra bien secondaire. N'hésites pas si tu as besoin ! ;)

      Supprimer